Un enfant par la main

By 15 mars 2021avril 12th, 20212021, Action, Afrique, Éducation

Une salle de classe pour le collège d’Antanetibe Mahazaza

Le taux de fréquentation scolaire à Madagascar est de 76% en primaire et ce taux chute à 27% en secondaire premier cycle et 12% en deuxième cycle. De plus de fortes inégalités existent selon que l’enfant est en zone urbaine ou rurale.

La commune d’Antanetibe Mahazaza est située en zone rurale et les habitants sont d’une extrême pauvreté (90% d’entre eux vivent avec moins de 400€ par an). Ils font face à un manque d’infrastructures scolaires publiques et le collège d’Antanetibe est le seul établissement public secondaire de la zone. Il y a des établissements privés mais dont les frais de scolarisation sont un frein pour les familles les plus démunies.

Pour un problème de tracé de route (projet de désenclavement initié par l’état qui aboutit à l’élargissement de routes) le collège a subi la destruction de 3 classes.

Face à l’urgence de la situation UEPLM souhaite trouver une solution pour garantir une année scolaire correcte après une année difficile due à la COVID et propose pour une première étape la construction d’une salle de classe.

Et malgré le fait que l’éducation secondaire soit l’un des axes stratégiques du plan sectoriel de l’éducation 2018-2022 élaboré par le ministère de l’Education nationale, l’état n’a pas prévu de compensation pour la commune et celle-ci doit supporter un coût de reconstruction estimé à 30 000 €.

Nombre d’enfants concernés : au sein du collège il y a 375 élèves et 12 enseignants.

Pays d’action

Madagascar

Année

2021

Marraine

Adeline Fernandez

Contribution Talents & Partage

5 000 €

Partagez cette action sur vos réseaux sociaux :